CHRONIQUE DE COMM’ – ÉPISODE N°11 – SERVICE DE COMMUNICATION – ETAPE 3

CHRONIQUE DE COMM’ – ÉPISODE N° 11 : SERVICE DE COMMUNICATION – ÉTAPE 3

Aujourd’hui dans Chronique de Comm’, nous abordons l’étape 3 parmi les 5 étapes de conseils proposés pour bien organiser son service de communication.

Tous les jours dans Chronique de comm’, retrouvez des intervenants passionnés, sans langue de bois, authentiques en mode solutions.

Tous partagent leurs expériences avec humilité pour que la communication soit un moteur actif de vos projets.

Dans Chronique de comm les maîtres mots sont ouverture, audace et contribution pour action.

Chronique de comm’ votre rendez-vous dédié à la communication des entreprises, tous les jours sur Teams radio.                                          

#Aconseil #Communication #Communicationinterne #CommuniquerPourSeComprendre #ChroniqueDeComm #TeamsRadio

 

Raphaël (Journaliste) :

Aujourd’hui dans chronique de comm’ nous sommes avec Vincent Onorato CEO de A Conseil, pour nous parler comme promis de la 3ème étape de la réorganisation d’un service de communication. Bonjour Vincent.

 

Vincent Onorato : ( CEO de A Conseil )

Bonjour Raphaël

 

Raphaël :

Pour cette 3ème étape de quoi est-il question ?

 

Vincent Onorato :

Pour cette troisième étape de la réorganisation de son service de com, il s’agit d’adapter les ambitions de la réorganisation à son budget.

 

Eh oui ! on le sait, le budget à une place importante pour le bon fonctionnement d’un service. Surtout de communication. Un service ne peut fonctionner sans budget.  

 

Raphaël :

Il s’agit de quoi concrètement ?

 

Vincent Onorato :

Concrètement ; adapter les ambitions de la réorganisation à son budget consiste en des termes plus clairs à bien tenir compte en tant que responsable de service de communication de son budget et de ses réalités économiques.

Toute réorganisation a un coût. La faisabilité de cette réorganisation et les différents objectifs qu’on s’assigne doivent être fonction des réalités financières de son organisation.

C’est une étape qui nous invite à être réaliste. L’investissement en communication doit être anticipé.

Une fois les ambitions de la réorganisation établies, il va falloir les financer.

Pour cela, il faut parvenir à faire avec autant ou parvenir à convaincre sa Direction générale des contraintes budgétaires de l’objectif poursuivie. 

Cette étape est tout aussi importante pour la suite de vos projets, car elle déterminera la faisabilité de la plupart de vos actions.

 

Raphaël :

Quelle est la technique idéale pour y arriver ?

 

Vincent Onorato :

Pour moi, la technique idéale est de prévoir.

Avoir une approche prévisionnelle, afin de tout anticiper et de se fixer des ambitions réalisables, selon le planning établi.

Prévoir pour faciliter les actions administratives auprès de sa hiérarchie, pour justifier de tel ou tel montant pour son fonctionnement.

Une réorganisation implique plusieurs éléments et évènements inattendus. Il faut donc savoir prévoir, anticiper et adapter son budget à ses ambitions, mais aussi aux contraintes et réalités du moment.

 

Raphaël :

Nous étions avec Vincent Onorato, CEO de A Conseil qui développe ces épisodes avec son collaborateur Franck Kouamé.

Le sens profond de l’engagement de A Conseil, est résumé par sa signature « Communiquer pour [se] comprendre ».

Une agence qui se consacre depuis 1985 à la circulation de la communication dans toutes les directions. Merci Vincent !

 

Vincent Onorato :

À bientôt Raphaël !

 

Nous sommes à votre écoute pour aller plus loin !

Vous aimeriez échanger sur ces questions et sur votre prochain projet (autour d’un café ou par téléphone ?).

 

Votre contact : Vincent Onorato

vincent.onorato@aconseil.fr

Tél. : 01 79 35 16 302

 

Retour en haut de la page