CHRONIQUE DE COMM’ – ÉPISODE N°19 – COMMUNICATION INTER-CULTURELLE

CHRONIQUE DE COMM’ – ÉPISODE N°19 :  COMMUNICATION INTER-CULTURELLE

Tous les jours dans CHRONIQUE DE COMM’, retrouvez des intervenants passionnés, sans langue de bois, authentiques en mode solutions.

Tous partagent leurs expériences avec humilité pour que la communication soit un moteur actif de vos projets.

Dans CHRONIQUE DE COMM’ les maîtres mots sont ouverture, audace et contribution pour action.

CHRONIQUE DE COMM’ votre rendez-vous dédié à la communication des entreprises, tous les jours sur Teams radio.                                          

#Aconseil #Communication #Communicationinterne 

#CommuniquerPourSeComprendre #ChroniqueDeComm #TeamsRadio

 

Raphaël :

Aujourd’hui dans CHRONIQUE DE COMM’, nous recevons, Alexandre Grela, Fondateur de AGMC, une société de conseil en communication et marketing digital basé à Malte, spécialiste en communication inter-culturelle et enseignant dans plusieurs universités européennes sur les sujets de communication inter-culturelle, telles que le CELSA, l’Universidad Complutense de Madrid, et l’Université de Bologne.

Raphaël :

Bonjour Alexandre 

Alexandre Grela :

Bonjour Raphaël

Raphaël :

De quel sujet souhaitez-vous nous parler dans cet épisode ?

Alexandre :

Aujourd’hui nous allons parler des grands axes sur les questions de communication

inter-culturelle.
 
Raphaël :
 
Pourquoi parle-t-on aujourd’hui de plus en plus de communication inter-culturelle
 
Alexandre :
 
La communication inter-culturelle est au coeur de n’importe quelle société
pluri-culturelle c’est à dire qu’on va la retrouver autant dans le milieu des cosmétiques et par milieu des cosmétiques je parle de marketing ethnique mais également du point de vue où certains produits sont destinés directement à un groupe religieux ou un groupement philosophique nous pouvons citer par exemple certains sites de rencontres qui ont fait de l’ approche religieuse
un vrai gagne pain.
 
Raphaël :
 
Quelles sont les questions qui sont traitées autour de cette thématique ?
 
Alexandre :
 
La plus grande question qui revient est souvent celle de comment s’associer de façon à pouvoir avoir un marketing inter-culturel qui soit respectueux de la majorité du point de vue où il n’imposerait pas à une majorité différente, des choix basés sur une
minorité donc c’est un peu le principe de ménager la chèvre et le chou.
 
Raphaël :
 
Quel regard avez-vous aujourd’hui sur les rapports inter-culturels entre les humains dans leur globalité ?
 
Alexandre :
 
Dans leur globalité bien écoutez si on regarde d’un point de vue politique on remarque que de plus en plus des oppositions se font remarquer et il y a une volonté de la part d’un certain nombre de politiciens d’ostraciser toutes les minorités qu’elles soient culturelles ou ethniques nous pouvons par exemple prendre le cas
de la Turquie où nous allons avoir des problèmes avec les kurdes bien que ces
problèmes ne datent pas d’hier en l’occurrence vous allez avoir donc des dissensions complètes tant dans le pays que dans la diaspora, nous pouvons également mentionné d’autres cas à l’image donc des tchétchènes et des russes ou bien encore donc de la communauté maghrébine en France qui souvent se retrouvent ostracisés à cause de certains éléments perturbateurs et du fondamentalisme religieux.
 
Raphaël :
 
Quelles sont vos perspectives et vos souhaits pour ce domaine de la communication ?
 
Alexandre :
 
D’un point de vue communication, j’aimerais bien que ce soit un grand mot que les
entreprises puissent commencer à intégrer certaines pratiques qui nous viennent d’outre atlantique principalement où par exemple l’utilisation d’une langue commune qui ne soit pas nécessairement le français puisse être privilégiées afin de
favoriser la communication entre deux employés d’une même langue mais non
seulement, également intégré donc des adaptations afin de respecter la culture
de tout un chacun c’est à dire bien que désormais ce soit monnaie courante avoir
des menus sans porc à la cantine ou bien encore des menus végétariens si on
considère une population hindoue.

 

Raphaël :

Pour cet épisode de CHRONIQUE DE COMM’, nous étions avec Alexandre Grela, Fondateur de AGMC, une société de conseil en communication et marketing digital basé à Malte, spécialiste en communication inter-culturelle et enseignant dans plusieurs universités européennes sur les sujets de communication inter-culturelle, CELSA, Universidad Complutense de Madrid, et Université de Bologne.

Raphaël :

Merci Alexandre

Alexandre :

Merci Raphaël, à bientôt.

 

Le sens profond de l’engagement de A Conseil est résumé par sa signature « Communiquer pour [se] comprendre ».

Une agence qui se consacre depuis 1985 à la circulation de la communication dans toutes les directions.

 

Nous sommes à votre écoute pour aller plus loin !

Vous aimeriez échanger sur ces questions et sur votre prochain projet

(autour d’un café ou par téléphone ?).

 

Votre contact : Vincent Onorato

vincent.onorato@aconseil.fr

Tél. : 01 79 35 16 30