[Comment rassurer les salariés d’une usine en cas de rachat ?]

Une société qui change de propriétaires, voilà un événement qui déstabilise toujours les salariés, et parfois même les inquiète beaucoup. Cette situation s’est en partie produite, avec des actionnaires nouveaux et très différents, pour la célèbre marque française de café Carte Noire et son usine de Lavérune, près de Montpellier. En partie seulement, car les inquiétudes sont contrecarrées par une communication directe, pédagogique et humaine à la fois. Si le prestige de l’acquéreur Lavazza est le premier facteur positif, c’est aussi grâce à l’accompagnement du changement que l’opération se présente sous de bons auspices. La direction de l’usine et les dirigeants de Lavazza ont organisé des rencontres avec chacun, donnant maintes explications quant aux projets, aux plannings, sans omettre des moments conviviaux d’échanges. Un système d’information directe et continue où le personnel est résolument impliqué, des Ateliers du changement animés par une psychologue, tout cela relayé grâce à la renaissance d’un journal tonique distribué avec les feuilles de payes : chez Carte Noire, la communication interne est nommée désir !

Retour aux questions