Et si – au delà des préjugés sur la jeune génération – on vérifiait?

Hyper connectés, zappeurs, supportant mal l’autorité, impatients, peu attachés à l’entité dans laquelle ils travaillent, individualistes, opportunistes, hédonistes, etc. On a tout entendu sur cette fameuse génération Y et sur ses curieux comportements à la maison comme au bureau !

Mais, sans doute, faut-il nuancer ces clichés en fonction de l’énergie que cette génération a dû déployer pour bénéficier de son emploi, de l’ambiance qu’elle trouve au travail, des possibilités d’évolutions offertes… ? Et si ces jeunes cherchaient d’abord ce qui fait sens à leurs yeux et si leurs comportements n’étaient que la réponse appropriée aux mutations de notre société contemporaine ?

Dans l’entreprise, un baromètre social pertinent et régulier peut nous affranchir efficacement de présupposés qui brident la réflexion et nous empêchent de bien comprendre ces nouveaux salariés… et les autres.

Tout envol ne mérite-t-il pas, au préalable, de bien repérer le terrain sur lequel on va s’élancer ?

Accédez au site dédié au Climap.

A visiter :
• Les patrons du baby boom pas si mécontents de la génération Y
• Les jeunes diplômés et le monde du travail une valse à trois temps
• Les jeunes et le monde de l’entreprise

A lire :
• Les DRH face au choc démographique : comment les faire travailler ensemble?, Eléonore Marbot, Editions d’Organisation, 2005.
• Premier emploi : quand les jeunes racontent Editions, dirigé par Anne Dhoquois, Autrement, 2010.
Génération Y, mode d’emploi : Intégrez les jeunes dans l’entreprise !, Daniel Ollivier, Catherine Tanguy, de boeck, 2008.

Nous partager sur...

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Retapez