Les risques de la crise… et du silence!

Une crise déclenche toujours beaucoup de communicationS entre les personnes : des interrogations, des peurs, des rumeurs; les idées fusent, grossissent, bifurquent, se chuchotent, et partent en tous sens. Mais tous ces échanges n’induisent pas spontanément des comportements de sortie de crise.

Une situation difficile met ainsi chaque hiérarchique face à une alternative : attendre que les événements s’améliorent pour communiquer, ou communiquer pour que les événement s’améliorent. 

Retenons donc une démarche exemplaire, tout ce qu’il y a de plus concret !

Dans un domaine agro-alimentaire en situation délicate, les dirigeants ont décidé de rappeler aux personnels les fondamentaux de l’entreprise : en résumant toutes les bonnes pratiques passées qui ont contribué à des succès, et en donnant des exemples d’opérations terrain qui aujourd’hui visent des améliorations, les responsables du Groupe endossent délibérément un rôle moteur. Ils conduisent symboliquement (et réellement) les opérations positives, et affirment des valeurs pour guider chacun dans l’action.

Dans toute crise, la communication inter-individuelle atteint un paroxysme et c’est le moment ou jamais d’offrir, en contre-partie, des repères collectifs. La communication interne devient alors la première des ressources, dites ressources humaines.

Nous partager sur...

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Retapez